Parmi tous les jardins du Val de Loire, le jardin d’Azay le Feron mérite largement sa réputation. Cet écrin de verdure fondé au XVIIIème siècle s’étend sur plus de 50 hectares autour du château du même nom. Le parc agricole et le parc paysager sont les deux composantes principales des jardins naturels.

 

Un des plus beaux jardins du Val de Loire

Ce sont les frères Buhler, paysagistes très connus en 1856, qui ont façonné les jardins tels que nous pouvons les voir aujourd’hui. Sur les ordres d’Antoine Luzarche, ils ont eu à cœur de métamorphoser l’espace végétal en un lieu de promenade agréable et soigné. De nombreux ajouts ont été faits au fil des années. Georges Hersent a notamment créé un jardin de fleuriste et a fait planter des broderies de buis et des topiaires pour mettre en valeur le château d’Azay le Feron. Les jardins naturels ont aussi été enrichis dans les années 90 avec un verger contenant près de 160 pommiers et poiriers de 80 espèces différentes. Toujours visibles, les arbres font désormais la célébrité du jardin d’Azay le Feron. La modification la plus récente du parc date de 2003 : il s’agit de l’implantation d’une superbe collection de rosiers.

Les merveilles du jardin d’Azay le Feron

 

azay_le_ferron_6699_jdamase_crtcentrevaldeloire
Ces jardins du Val de Loire sont incontournables pour qui aime se promener au milieu des arbres et des fleurs dans un cadre somptueux. Parmi les plus beaux endroits à voir dans le parc, les topiaires de l’aile Cingé sont disposés de telle manière qu’ils évoquent irrésistiblement un jeu d’échecs. Non loin, les orangers en bac embaument l’air. Ils ont été utilisés dès 1896 pour confectionner un vin assez amer, mais très prisé par les propriétaires de l’époque. Sans sortir dans les jardins, on peut aussi observer des fenêtres du château les magnifiques motifs floraux des mosaïques qui s’étendent au pied de l’imposante bâtisse. Pour ceux qui souhaitent se cultiver tout en profitant des bienfaits de l’air libre, un circuit propose de partir à la découverte des différents arbres remarquables du jardin. Thuya, cèdre, séquoia… Chacun possède ses propres propriétés et mérite le coup d’œil lors de ce parcours d’étude de la botanique. Mais ce qui fait le charme d’Azay le Feron, c’est peut-être tout simplement le plaisir de flâner dans les sentiers odorants entourés des superbes paysages en fleurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Site web